La métaphore de la montagne

La montagne est le symbole de la stabilité. Méditons sur la montagne.

Visualisons son sommet, avec peut-être des neiges éternelles. Ses flancs couverts de forêts, de lacs, de pâturages. Et sa base, profondément ancrée dans la terre.

Incarnons maintenant cette montagne. Avec notre tête figurant son sommet, ses flancs le long de notre dos, nos épaules et nos bras. Et sa base constituée par le socle de nos jambes, nos fesses et nos pieds en contact avec le sol.

Faisons, en nous-même l’expérience de son ancrage dans le sol. Ressentons sa force. Sa capacité à soutenir, à supporter. Et éprouvons sa stabilité, sa permanence.

Malgré les assauts du climat et de l’érosion, la montagne est insensible au monde des apparences. Elle demeure ancrée, puissante, au fil des saisons. Au cœur de la montagne, au centre de sa masse, c’est le calme.

Cultivant cette image de la montagne, nous pouvons incarner la même stabilité, le même enracinement face à tous les événements de la vie. Cultivons le silence, le calme et la sagesse profonde, demeurons solides, comme la montagne.

Incarnons la montagne dans la posture de la montagne, comme une statue qui respire. Mais une statue debout, les pieds ancrés au sol, les bras le long du corps. Posture classique de yoga, à tenir dans l’immobilité absolue, pendant au moins 1 minute pour éprouver les bienfaits physiologiques et psychologiques du yoga.

42 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout