top of page

Création d'un espace propice à la détente

Nous sommes en été, et nombreux sont ceux d'entre nous qui aspirent à une pause pour se détendre et se ressourcer. Nous avons décidé de "tout laisser derrière nous", que ce soit dans un lieu exotique ou dans un coin tranquille de notre propre jardin.


Mais comment la conception des espaces où nous nous retirons peut-elle réellement nous aider à nous détendre ?

Les scientifiques cognitifs ont maintes fois démontré que contempler des paysages naturels, de l'eau, des aquariums ou encore un feu de cheminée bien maîtrisé (sans danger) pouvait grandement contribuer à réduire le stress.


Les espaces naturels qui nous apaisent le plus, que nous les admirions ou que nous les visitions, sont caractérisés par de vastes étendues ouvertes, rappelant des prairies, entrecoupées de quelques bosquets d'arbres. Ils évoquent ces sections moins boisées des forêts feuillues, là où la canopée des arbres laisse filtrer la lumière.


En revanche, les environnements denses comme les jungles ont tendance à accroître notre niveau de stress. Lorsque nous nous trouvons dans un tel paysage ou que nous l'observons, notre cerveau ancestral demeure vigilant, en quête de dangers potentiels dissimulés par la végétation dense. Ainsi, lorsque vous aménagez votre jardin ou choisissez un endroit où vous détendre, optez pour un siège près de quelques plantes et arbres offrant une vue dégagée sur les environs.


Contempler le mouvement paisible de l'eau, tel un ruisseau qui s'écoule, nous aide à lutter contre le stress, de même que regarder les vagues se former et se déployer en un rythme apaisant. En revanche, l'eau évoquant les tempêtes tend à nous rendre plus tendus.

Si vous créez un aquarium ou un étang, privilégiez plusieurs variétés de poissons. Un aquarium ne contenant qu'une seule espèce risque d'être moins captivant à observer et donc moins efficace pour réduire le stress.


La contemplation d'un feu de cheminée bien maîtrisé, comme ceux que l'on retrouve dans les foyers ou les braséros de jardin, contribue également à notre détente. Une étude récente menée par Bejan de l'université Duke recommande d'empiler le combustible en respectant une forme conique équilatérale. Imaginez un triangle équilatéral en coupe transversale et organisez le bois à brûler de cette manière. Puisque nous souhaitons que les feux que nous observons brûlent de manière efficace, les recherches de Bejan mettent fin à l'approche aléatoire consistant à empiler les bûches n'importe comment pour créer un feu récréatif.

Les espaces naturels, l'eau, les aquariums ou les étangs, ainsi que les feux maîtrisés peuvent nous aider à nous détendre. Ne manquez pas l'occasion de les intégrer à votre environnement pour rester calme et revitalisé cet été.


Je vous souhaite une bonne santé et de bons moments de détente.


Pour venir nous rejoindre, retrouvez-nous ici

3 vues0 commentaire

Comments


bottom of page