Mieux parler en public : pourquoi et comment ? (2/2)

Quelles stratégies pour devenir un meilleur orateur ?

La bonne nouvelle est que parler en public est une compétence qui s'apprend. En tant que tel, vous pouvez utiliser les stratégies suivantes pour devenir un meilleur orateur et présentateur.


1. Planifiez correctement

Tout d'abord, assurez-vous de bien planifier votre communication. Utilisez des outils comme le triangle rhétorique, la séquence motivée de Monroe et les 7C de la communication pour réfléchir à la manière dont vous allez structurer ce que vous allez dire. Lorsque vous faites cela, pensez à l'importance du premier paragraphe d'un livre; si cela ne vous saisit pas, vous allez probablement le poser. Le même principe vaut pour votre discours: dès le début, vous devez intriguer votre public. Par exemple, vous pouvez commencer par une statistique, un titre ou un fait intéressant qui se rapporte à ce dont vous parlez et qui résonne avec votre public. Vous pouvez également utiliser la narration d'histoires comme un ouvreur puissant. La planification vous aide également à atterrir sur vos pieds. Ceci est particulièrement important pour les sessions de questions et réponses imprévisibles ou les communications de dernière minute.


2. Entrainez-vous

Vous ne pouvez tout simplement pas être un orateur confiant et convaincant sans pratique. Pour vous entraîner, cherchez des occasions de parler devant les autres. Par exemple, Toastmasters est un club spécialement conçu pour les aspirants orateurs, et vous pouvez vous entraîner lors de ces sessions. Vous pouvez également vous mettre dans des situations qui nécessitent la prise de parole en public, par exemple en vous portant volontaire pour parler lors de réunions d'équipe.


3. Engagez-vous avec votre public

Lorsque vous parlez, essayez d'engager votre public. Cela vous fait vous sentir moins isolé en tant que conférencier et que tout le monde reste impliqué dans votre message. Le cas échéant, posez des questions orientées ciblant des individus ou des groupes, et encouragez les gens à participer et à poser des questions.


4. Gardez à l'esprit que certains mots réduisent votre pouvoir en tant qu'orateur

Par exemple, pensez à la façon dont ces phrases sonnent: «Je veux juste ajouter que je pense que nous pouvons atteindre ces objectifs» ou «Je pense simplement que ce plan est un bon plan». Les mots "juste", "je pense", "simplement", "en fait"... minimisent et donc limitent la portée de votre discours.


5. Faites également attention à la façon dont vous parlez

Si vous êtes nerveux, vous pourriez parler rapidement. Cela augmente les chances que vous bafouilliez ou que vous disiez quelque chose que vous ne pensiez pas. Forcez-vous à ralentir en respirant profondément. N'ayez pas peur de rassembler vos pensées. Les pauses sont une partie importante de la conversation et vous donnent une impression de confiance, de naturel et d'authenticité.


6. Evitez de lire vos notes

Au lieu de cela, dressez une liste des points importants, ou, à mesure que vous vous améliorez à parler en public, essayez de mémoriser ce que vous allez dire.


7. Faites attention au langage corporel

Votre langage corporel donnera à votre public des indices constants et subtils sur votre état intérieur. Si vous êtes nerveux, ou si vous ne croyez pas à ce que vous dites, le public va le sentir. Alors tenez-vous droit, respirez profondément, regardez les gens dans les yeux et souriez. Ne vous appuyez pas sur une jambe et n'utilisez pas de gestes qui ne semblent pas naturels.


Beaucoup de gens préfèrent parler derrière un podium lorsqu'ils font des présentations. Bien que les podiums puissent être utiles pour tenir des notes, ils créent une barrière entre vous et le public. Ils peuvent également devenir une «béquille», vous donnant une cachette des dizaines ou des centaines d'yeux qui sont dirigés vers vous. Au lieu de vous tenir derrière un podium, marchez et utilisez des gestes pour engager le public. Ce mouvement et son énergie passeront également par votre voix, la rendant plus active et passionnée.


8. Pensez positivement

La pensée positive peut faire une énorme différence dans le succès de votre communication, car elle vous aide à vous sentir plus confiant. Utilisez des affirmations et des visualisations pour augmenter votre confiance. Ceci est particulièrement important juste avant votre discours ou votre présentation. Visualisez une présentation réussie et imaginez ce que vous ressentirez une fois que ce sera terminé.


Utilisez des affirmations positives telles que "Je suis reconnaissant d'avoir l'opportunité d'aider mon public" ou "Je vais bien faire!"


9. Surmontez votre stress

Lorsque nous devons parler devant les autres, nous pouvons imaginer que des choses terribles se produisent. Nous imaginons oublier chaque point que nous voulons faire valoir, nous évanouir ou faire si horriblement que nous perdrons notre emploi. Mais ces choses n'arrivent presque jamais ! Nous les construisons dans notre esprit et finissons par être plus nerveux que nécessaire.


Beaucoup de gens citent parler à un public comme leur plus grande peur, et la peur de l'échec est souvent à l'origine de cela. La prise de parole en public peut amener votre réponse « combat ou fuite » à se déclencher: l'adrénaline circule dans votre sang, votre fréquence cardiaque augmente, vous transpirez et votre respiration devient rapide et peu profonde.


Bien que ces symptômes puissent être gênants, il a été montré qu'une certaine pression améliore les performances. En changeant votre état d'esprit, vous pouvez utiliser l'énergie nerveuse à votre avantage.


Tout d'abord, faites un effort pour arrêter de penser à vous-même, à votre nervosité et à votre peur. Concentrez-vous plutôt sur votre public, sur le message que vous voulez faire passer.


Si le temps le permet, utilisez des exercices de respiration profonde pour ralentir votre rythme cardiaque et donner à votre corps l'oxygène dont il a besoin pour fonctionner. Ceci est particulièrement important juste avant de parler. Inspirez profondément de votre ventre, maintenez pendant plusieurs secondes et expirez lentement.


Même si votre auditoire composé de 100 personnes, concentrez-vous sur un visage amical à la fois et parlez à cette personne comme si elle était la seule dans la salle.


10. Regardez les enregistrements de vos discours

Dans la mesure du possible, enregistrez vos présentations et discours. Vous pouvez améliorer considérablement vos compétences orales en vous regardant plus tard, puis en travaillant à vous améliorer dans des domaines qui ne se sont pas bien déroulés. Pendant que vous regardez, remarquez tout blocage verbal («euh»...), observez votre langage corporel : vous balancez-vous, vous appuyez-vous sur le podium ou vous vous appuyez fortement sur une jambe? Regardez-vous le public? Avez-vous souri? Avez-vous parlé clairement?


En résumé, plus vous vous forcerez à parler devant les autres, meilleur vous serez et plus vous aurez confiance en vous.

1 vue0 commentaire